ITALIE A LA CARTE
UN MENU TRES VARIE POUR EN FINIR AVEC LES LIEUX COMMUNS

Gerace, un des villages les plus beaux d’Italie

Gerace est un village calabrais de la Locride, dans la province de Reggio Calabria, situé sur un rocher à 470 mètre sur le niveau de la mer, à 10 kilomètres de la côte ionienne. Son origine est très ancienne mais c’est au VIIème siècle que la ville se développe véritablement. D’abord byzantin et après normand, Gerace garde encore le magnifique patrimoine architectural laissé par ces deux civilisations. Pendant des siècles il a été un important centre ecclésiastique, la Cathédrale et les nombreuses églises en témoignent.

Gerace, Cattedrale

Gerace, Cathédrale

Gerace, Cattedrale

Gerace, Cathédrale, détail en mosaïque

C’est toujours avec beaucoup de plaisir que je me promène dans ses ruelles, j’adore l’atmosphère paisible qu’on y retrouve, le temps semble ne plus exister.

La promenade est toujours marquée par de nombreuses haltes, parfois il s’agit d’une église, parfois c’est le détail d’une vieille maison. Le plus souvent on s’arrête émerveillés devant la vue magnifique de la côte au loin ou de l’ensemble montagneux de l’Aspromonte juste derrière le village.

Gerace

Gerace

Gerace, vers Le Bombarde, le belvédère du village

 

Gerace, le Bombarde

Le Bombarde, vue sur la mer

Vue sur l'Aspromonte

Vue sur l’Aspromonte

20140817_141252

Gerace

Céramiques Condó

Céramiques Condó

Bien évidemment tant de beauté donne envie de connaitre les produits locaux, qu’il s’agisse d’artisanat ou de gastronomie.

Une petite boutique de spécialités typiques attire mon attention, impossible de ne pas remarquer les guirlandes de piment piquant, symbole de la cuisine calabraise, exposées hors du magasin.

Les très picants piments calabrais

Les très picants piments calabrais

Gerace, magasin produits typiques

Gerace, magasin de produits typiques

A l’intérieur, comme je m’attendais, c’est la caverne d’Ali Baba ! Pâtes, confitures, charcuteries (c’est d’ici que vient la ‘nduja, voir mon billet qu’il lui est dédié), produits toujours artisanalement, comme la liqueur de vin à la bergamote, créée en 1997. Le sympathique propriétaire de la boutique en détient les secrets de fabrication et il nous explique, avec fierté, qu’en 1999 la liqueur de vin à la bergamote a reçu le prix du meilleur produit de l’année du Guide Michelin, version française, dédié à l’Italie du Sud.

Ce petit magasin ne manque pas de surprises, la déco est très particulière, une certaine atmosphère d’antan y est présente : un gramophone, une grande jarre, des anciennes serviettes de toilette fait-main et surtout un métier à tisser manuel, l’outil qui depuis plus de deux milles ans garde vivante la tradition de tissage de la Grande Grèce et de l’époque byzantine.

Gerace

Gerace, magasin de produits typiques

 

Gerace, métier à tisser manuel

Gerace, métier à tisser manuel

Tissus faits-main

Tissus faits main

La gentille Madame Rosetta est bien heureuse de m’expliquer son fonctionnement et les différents motifs qu’on peut créer avec ce type de métier à tisser, ancien certes, mais extrêmement complexe. Cette charmante dame non seulement est une passionné de tissage, mais elle est aussi une professionnelle de la mode: elle a participé aux débuts de l’aventure Cangiari, en travaillant à la création de la première ligne de cette collection.

C’est justement une histoire de fils qui m’a conduit ce jour la à Gerace : ma mère m’avait dit que Maria, une copine de jeux de mon enfance avait appris cet art merveilleux du tissage à la main qui a failli tomber dans l’oubli, je me devais absolument de la voire.

Les fils de Maria, m’ont donc décidé à quitter ma belle plage pour une journée et m’ont fait plonger dans un passé qui est aussi celui des femmes de ma famille. Affaire à suivre…

Gerace, le Bombarde

Gerace, le Bombarde

 

Condividi su:
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google Bookmarks
    Vous aimez sur:


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *