ITALIE A LA CARTE
UN MENU TRES VARIE POUR EN FINIR AVEC LES LIEUX COMMUNS

‘Nzalata i pumadora (salade de tomates)

Testo in italiano in fondo.
Au moment où j’écris ici à Paris il fait encore beau et chaud. L’heure du déjeuner approche. Le souvenir des vacances est encore frais et je ne peux pas m’empêcher de penser à ce que je mangeais pendant ces semaines de relax passées dans le sud de l’Italie.
Là-bas en été il fait vraiment très chaud. On passe la matinée à la plage et à midi on rentre à la maison pour déjeuner et pour se reposer de la chaleur excessive. Des conditions climatiques aussi extrêmes peuvent décourager la « mamma » italienne la plus prévenante. On oublie les plats élaborés, on a juste envie de quelque chose de rafraichissant, de rapide et de bon, bien sûr!
A ‘nzalata i pumadora (la salade de tomate en dialecte calabrais) rapide, gouteuse et légère c’est juste ce qu’il vous faut à ce moment-là.
C‘est une salade très simple à préparer. Les ingrédients de base sont les tomates, les oignons rouges de Tropea (ville calabraise d’où sont originaire ces oignons colorés et savoureux), origan, basilic frais, piment (facultatif), câpres, huile d’olive et sel.
Parfois on peut y ajouter des olives assaisonnée maison (en Calabre tout le monde prépare les olives et de différentes façon : au four, au fenouil sauvage…), des cucuzzelle sott’ogghiu (petits cœurs d’artichauts sauvages à l’huile d’olive, menthe et ail)… bref, chaque famille a sa recette spécifique !
Sur la photo à la une de l’article, on voit des petites tranches de poivrons crus. Ils venaient juste d’être cueillis le matin même. Ils étaient tellement bons que ma mère les a mis dans la salade !
Certaines personnes y mettent aussi des petits dés de mozzarella. Mais franchement je trouve que cette version dénature un peu notre salade 100% Made in Calabria.
Elle s’accompagne divinement bien avec de belles tranches de pain calabrais à l’ancienne (farine de blé dur, levain, eau et sel). A tremper dans le jus parfumé, c’est un vrai délice.
Pour arroser le tout, oubliez le vin, préférez plutôt une bière blonde, légère et bien fraiche.
Après le déjeuner, n’essayez pas de résister à la chaleur du sud, laissez-vous aller, une bonne sieste vous attend !

salade de tomates à la calabraise et sa petite bière d'accompagnement

salade de tomates à la calabraise et sa petite bière d’accompagnement

 

Insalata di pomodori

In questo momento qui a Parigi c’è il sole e fa caldo. L’ora del pranzo si avvicina. Il ricordo delle vacanze appena passate è ancora vivido. Non riesco a fare a meno di pensare a quello che mangiavo durante queste settimane di relax passate nel sud Italia.

Laggiù l’estate è davvero molto calda. Si passa la mattinata in spiaggia, a mezzogiorno si rientra a casa per pranzare e per ripararsi dal calore eccessivo. Tali condizioni climatiche possono scoraggiare la mamma italiana più premurosa. Stop ai piatti elaborati! Si ha giusto voglia di qualcosa di fresco, rapido e buono.

A ‘nzalata i pumadora (l’insalata di pomodori in dialetto calabrese), rapida, saporita e leggera è proprio quel che ci vuole in questi casi.

Si tratta di un’insalata molto semplice da preparare. Gli ingredienti di base sono i pomodori, le cipolle rosse di Tropea, origano, basilico fresco, peperoncino (facoltativo), capperi, olio extra vergine d’oliva e sale.

Talvolta si aggiungono le olive preparate in casa (in Calabria ogni famiglia « si fa » le olive e in tanti modi diversi: schiacciate, al forno…), le cucuzzeddi sott’ogghiu (carciofini selvatici sott’olio con aglio e menta) …insomma, ogni famiglia ha la sua particolare ricetta!

Nella fotografia che apre questo post si vedono fettine di peperone, raccolto la mattina stessa. Era talmente saporito che mia madre ha deciso di metterlo nell’insalata.

Qualcuno ci aggiunge anche mozzarella tagliata a dadini, ma francamente trovo che questa versione denaturi un po’ la nostra insalata 100% Made in Calabria.

Si accompagna divinamente con delle belle fette di pane alla calabrese (farina di grano duro). La « scarpetta » nel sughetto profumato è una vera delizia!

Dimenticate il vino e preferite una birra bionda, fresca e leggera.

E dopo pranzo non cercate di resistere al calore del sud, lasciatevi andare, una pennichella vi attende!

 

Condividi su:
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google Bookmarks
    Vous aimez sur:


    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *